Offensive de Saupiquet sur les sardines

La marque duu groupe Bolton lance une gamme de sardines entières signée Arsène Saupiquet, du nom du fondateur de l'entreprise.

publié le Vendredi 19 Juin 2015

Précédente Suivante

Leader sur de nombreux segments des conserves de poisson, notamment les maquereaux, le thon en sauce ou encore les salades à base de poisson, Saupiquet est en revanche encore très peu présent sur celui des sardines, dominé par Parmentier et Connétable. Décidée à se faire une place sur ce marché de quelque 120 millions d'euros, en croissance de 3 % (chiffres Nielsen en CAM, à fin avril 2015), la marque arrive en rayon depuis quelques semaines avec une gamme de 4 références de sardines entières au positionnement haut de gamme. Les sardines sont pêchées dans l'océan Atlantique, majoritairement en Bretagne, au meilleur de la saison (entre mai et septembre). Cuites à la vapeur afin de garantir goût et texture, elles sont ensuite mises en boîte à la main par un partenaire espagnol, l'usine quimperlaise de Saupiquet n'étant pas à ce jour équipée pour ce type de fabrication.

Naturalité et tradition

« Les consommateurs de sardines sont souvent des experts, en attente de produits authentiques et de qualité. Ils veulent se faire plaisir », commente Eric Humblot, le directeur général de Saupiquet. Arsène Saupiquet, le créateur de la marque en 1891 et inventeur de la fameuse boîte de conserve Jockey Club (système d'ouverture à clé révolutionnaire qui a permis le développement de la marque), apporte cette caution d'authenticité à la gamme, laquelle se compose de 4 recettes piliers (à l'huile d'olive, à l'huile de tournesol, à la tomate & huile d'olive, au piment & huile de tournesol) vendues 1,85 euros les 135 g. Des mises en avant en magasins via des PLV sont d'ores et déjà programmées pour cet été. Des box permettant d'offrir des lots promotionnels prendront le relais à la rentrée. « Notre ambition est d'atteindre 10 % de parts de marché valeur d'ici 2 à 3 ans sur les sardines entières », indique Eric Humblot.

Les salades s'adaptent au nomadisme

Parallèlement, Saupiquet a revu l'ensemble du mix marketing de sa gamme de salades. La nouvelle gamme sera disponible en octobre : nouveau bol avec couvercle et fourchette, recettes optimisées (moins de sauce mais aussi moins de vinaigre ; uniquement des légumes frais), grammage de 220 g au lieu de 250 g. L'offre, plus valorisée, change également de PVC, passant de 2,20 euros à 2,45 euros. La gamme compte 4 recettes : parisienne, niçoise, mexicaine, pasta.


marque de l'article :
  • Saupiquet


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché épicerie

Reportages vidéos épicerie

copyright© 2020 | Site : JCD.web