[ analyse ] Référenseigne Flash Kantar : une consommation mitigée de produits PGC-FLS en Novembre 2018

Du 29 octobre au 25 novembre 2018, la consommation de produits PGC-FLS (Produits de Grande Consommation - Frais Libre-Service) semble mitigée. Dans son étude, Kantar Media a relevé les éléments suivants :

  • Faible évolution des dépenses des foyers français sur les PGC-FLS (+0,7 %), et réduction très nette du nombre d’articles achetés (-0,9%)
  • Deux circuits tirent leur épingle du jeu : Internet qui a séduit 4.9 millions de foyers (35% des dépenses) et les EDMP
  • Le Groupe Intermarché : à nouveau le plus dynamique sur cette période (+0.4 pt de pdm).

publié le Jeudi 03 Janvier 2019

Précédente Suivante

Les dépenses des foyers français sur les produits de grande consommation (PGC-FLS) ont évolué de +0.7% sur le mois de novembre 2018, soit une croissance deux fois moindre que celle observée au cours des 12 derniers mois (CAM P12 à +1,3%). La consommation en nombre d’articles décroît significativement, -0,9% comparée à la baisse moyenne au cours de l’année écoulée de seulement - 0,4%.

En parallèle, il y a eu un renforcement très net des commandes sur Internet (+0.4pt de pdm à 6.4%) et dans le circuit EDMP (+0.2pt de pdm à 11.5%).

Les dépenses en drive ont évolué de +8,8% en novembre (contre seulement + 6,5% depuis le début de l’année) alors que dans le même temps les dépenses en Hypers ont baissé de -0,6% (comparé à l’évolution de +0,7% sur le CAM P12). Ces évolutions mettent en évidence les difficultés structurelles auxquelles sont confrontées les plus grandes surfaces dans un contexte social agité (gilets jaunes) et alors que l’environnement concurrentiel se durcit (black Friday et spécialistes).

Le comportement des français traduit bien la place de l’internet en PGC-FLS : 4,9 millions de foyers ont utilisé Internet (drive principalement) pour acheter des PGC-FLS (Septembre à Novembre 2018), allouant ainsi 35% de leurs dépenses à ce seul circuit.

Dans cette période mouvementée, certains circuits et certaines enseignes réussissent cependant à tirer leur épingle du jeu et gagnent en part de marché.

LE GROUPE INTERMARCHE

Le groupe Intermarché (Pdm : 14.8%) affiche la plus forte variation de Pdm avec un gain de +0.4pt de Pdm valeur. L’enseigne Intermarché gagne à elle seule +0.3 pt et a su séduire + de 220 000 acheteurs supplémentaires et son niveau de fidélité s’améliore de 0.8pt

LIDL

Lidl gagne +0.3pt de pdm, pour atteindre 5.9% de Pdm. Cet élan s’explique par des foyers plus fidèles à l’enseigne (+1pt) grâce à des dépenses plus importantes à chaque visite (paniers davantage valorisés +1.2€). A noter des investissements pub en hausse de +3%.

LE GROUPE SYSTEME U

Le groupe Système U (Pdm : 10.6%) progresse de +0.2pt de Pdm. Cette dynamique est portée par tous les formats de U : magasins HMSM, Proximité et Internet, mais surtout par l’enseigne U qui gagne +0.1pt de Pdm via des foyers plus fidèles (+1.3pt) et un budget moyen plus valorisé (+1.8€).

LE GROUPE E.LECLERC

Le groupe E.Leclerc (Pdm : 21.3%) gagne +0.1pt de Pdm essentiellement grâce à la bonne dynamique de ses Drives. L’enseigne recrute +217 000 nouveaux foyers français et sa part de voix TV reste la plus importante (+34.5%) parmi les distributeurs.


marque de l'article :
  • Kantar media


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché épicerie

Reportages vidéos épicerie

copyright© 2019 | Site : JCD.web