[ analyse ] Votre épicier est-il vraiment vert ? Les supermarchés français ne répondent pas aux attentes de leurs clients en matière de développement durable

Les consommateurs estiment toujours que les supermarchés français n’agissent pas suffisamment en faveur de l’écologie, notamment en ce qui concerne la réduction du gaspillage et des emballages alimentaires, ainsi que le révèle un rapport de Rubikloud, un des leaders mondiaux en intelligence artificielle (IA) pour le commerce de détail.

  • 82 % des consommateurs français déclarent que les supermarchés pourraient en faire plus pour réduire le gaspillage et les emballages alimentaires.
  • 66 % des clients de la Génération Z et des Millennials se sentent coupables de faire leurs achats en supermarché en raison de préoccupations environnementales.

publié le Mardi 08 Octobre 2019

Précédente Suivante

Une étude initiale menée auprès de plus de 3 000 consommateurs européens et présentée dans le rapport intitulé Clients mécontents ? "Ce que les clients des épiceries européennes veulent réellement et comment les supermarchés peuvent le leur offrir grâce à l'IA" montre l’ampleur des attentes des consommateurs. 83 % des personnes interrogées déclarent qu’il est important que les commerçants et les fabricants de produits alimentaires réduisent le volume de déchets alimentaires et d’emballages qui finissent dans les décharges et les océans au cours des trois prochaines années.

Le rapport indique que le gaspillage alimentaire n’est plus seulement un problème de coût pour les supermarchés, mais qu’il affecte aussi leur réputation. 65 % des consommateurs français déclarent qu’il n’est plus possible pour les supermarchés de refuser de s’engager en faveur du développement durable. 78 % des consommateurs pensent que les grandes enseignes de supermarchés devraient être contraints légalement de produire des rapports annuels sur leur gaspillage de produits alimentaires et d’emballage, et 45 % d‘entre eux déclarent qu’il devrait y avoir des amendes pour ceux qui ne réduisent pas leur gaspillage.

Les trois supermarchés les plus avancés en matière de réduction du gaspillage et des emballages alimentaires :

  • Leclerc : 33%
  • Carrefour : 29%
  • Intermarché : 24%

Au moment où la croissance de la consommation ralentit, passant de 0,3 % au premier trimestre 2019 à 0,2 % au deuxième trimestre1, le rapport "Clients mécontents ?" révèle l’impact potentiel du « green dollar » (dollar vert) pour les supermarchés qui ne répondent pas, ou ne répondront pas, à ces préoccupations.

Près d’un quart (22 %) des personnes interrogées en France déclarent se sentir coupables de faire leurs achats en supermarchés en raison de préoccupations environnementales. Ce chiffre augmente drastiquement à 66 % chez les consommateurs âgés de 16 à 34 ans, qui indiquent que cette culpabilité provient principalement de la quantité de déchets d’emballage résultant de leurs achats en supermarché. À l’échelle régionale, les consommateurs de Poitou Charentes (38 %), du Nord-Pas-de-Calais (30 %) et de Languedoc Roussillon (30 %) affichent les plus hauts niveaux de culpabilité associée aux achats en supermarchés.

70 % des personnes interrogées seront fidèles à un supermarché qui s’engage à réduire ses déchets alimentaires et d’emballage. Deux-tiers (60 %) d’entre eux indiquent également qu’ils dépenseraient plus chez un commerçant ayant fait du développement durable une priorité. 63 % des consommateurs français déclarent qu’ils sont moins enclins à jeter de la nourriture à la date de péremption indiquée qu’ils ne l’étaient trois ans auparavant, les initiatives gouvernementales et les campagnes de sensibilisation ayant un impact croissant sur le comportement de consommation.

 

Le rapport révèle que les consommateurs comprennent largement les enjeux liés au gaspillage alimentaire dans les supermarchés. Selon eux, la technologie est un facteur essentiel pour trouver une solution, plus de la moitié estimant que les supermarchés les plus avancés au niveau technologique seront capables de réduire leurs déchets. 57 % des consommateurs français souhaitent que les commerçants et les fabricants collaborent plus étroitement pour traiter la question des déchets. Deux sur cinq indiquent que les supermarchés doivent améliorer leurs capacités de prévision des stocks, et plus de 45 % déclarent que les supermarchés devraient proposer moins de promotions (comme un produit acheté, un produit offert) afin de réduire le gaspillage de produits alimentaires et d’emballages.

« L’impact environnemental du gaspillage de produits alimentaires et d’emballages est un problème majeur à l’échelle mondiale, » a déclaré Kerry Liu, cofondateur et PDG de Rubikloud. Il a ajouté : « Les enseignes sont depuis longtemps confrontées à des manques d’efficacité dans leurs chaînes d’approvisionnement et leurs opérations promotionnelles, qui les conduisent à sur ou sous évaluer leurs stocks, ce qui est une préoccupation majeure pour leurs clients. L’Intelligence Artificielle et le ‘machine learning’ ont le pouvoir d’aider les supermarchés à mieux respecter l’environnement et à réduire leur gaspillage en leur offrant des informations directement exploitables et de meilleures prévisions. »

1 En France, la croissance des dépenses de consommation, qui est traditionnellement le moteur de l’économie au sens large, est passée de 0,3 % au premier trimestre 2019 à 0,2 % au deuxième trimestre selon l’INSEE via Reuters News.


Pour obtenir plus d’informations et découvrir les moyens permettant aux enseignes d’exploiter pleinement le ‘machine learning’ en vue de générer des prévisions plus fiables et mettre en œuvre des pratiques commerciales plus durables, téléchargez le rapport complet ici.



article par la rédaction

contactez la rédaction

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché épicerie

Reportages vidéos épicerie

copyright© 2019 | Site : JCD.web