Casino s'offre une AOP

L'enseigne stéphanoise a acquis le n°2 de la fourme de Montbrison. La filière est dynamique.

publié le Lundi 23 Novembre 2015

Précédente Suivante

Pour la première fois en France, une enseigne de la grande distribution acquiert un opérateur AOP. En proie à des difficultés financières, l'entreprise laitière de Sauvain (ELS), localisée à Sauvain dans les Monts du Forez, a cédé, en septembre dernier, 90 % de son capital au groupe Casino. « Cette nouvelle soulage nos éleveurs », souligne Eric Soubeyrand, gérant de l'entreprise, qui reste actionnaire à hauteur de 10 %. « 26 exploitations dépendent de notre production fromagère, dont 23 exclusives. Les éleveurs et la population locale reçoivent le groupe Casino comme une marque de sécurité ». Chaque année, ELS produit 250 tonnes de fromages, soit une gamme de 16 produits différentes. La fourme de Montbrison, commercialisée sous la marque Tarit, représentant 180 tonnes. « Nous allons resserrer la gamme de fromages mais augmenter les quantités », précise Claude Rissac, directeur des relations extérieures chez Casino. « La fourme de Montbrison sera partout en France dans nos magasins ».

La filière reste dynamique

La Société Fromagère de St Bonnet, la Fromagerie des Hautes Chaumes, Gaec La Plagne : tels étaient les opérateurs en 2012. En 2013, Eric Soubeyrand, a repris l'ancienne fromagerie Forez Fourme créant ainsi l'Entreprise Laitière de Sauvain et conservant l'emblématique marque Tarit si bien connue au-delà de nos frontières. Puis, en 2014, deux nouvelles fromageries artisanales, la Griotte et la Tarine (en agriculture biologique), ont ouvert leurs portes, touchant ainsi de nouveaux distributeurs bio (Biocoop, AMAP…). Ces six fromageries ont joué le jeu sur des actions collectives et individuelles, et ont su motiver leurs équipes tant au niveau de la qualité que de l'efficacité commerciale. Ils ont ainsi gagné des nouveaux marchés notamment auprès des crémiers et des grossistes (Rungis) et sont donc en progression constante. Jusqu'à ces dernières difficultés qui ont contraint, pour la bonne cause, la fromagerie ELS à être reprise ! 2014 a néanmoins été une année record pour les ventes de fourme de Montbrison AOP (tous circuits confondus) en atteignant 533,297 tonnes commercialisées, soit plus de 35,37 tonnes qu'en 2013 (+ 6.6%). En deux ans, le tonnage a augmenté de 16 %, passant de 447 t à 533 t, soit près de 86 t. Du jamais vu depuis la création de l'appellation en 2002 ! Le tonnage de fourmes de Montbrison au lait cru est passé de 43 t en 2012 à 107,5 t en 2014 soit près de 60% d'augmentation en deux ans. La part de marché du lait cru augmente, passant de moins de 7 % des volumes en 2011 à 24,1 % en 2014. Les chiffres aujourd'hui se maintiennent et annoncent une fin d'année 2015 très prometteuse !


marques de l'article :
  • casino
  • Fourme de montbrison


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants aux marques :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché frais & surgelés

Reportages vidéos Frais & Surgelés

copyright© 2020 | Site : JCD.web