[ enseignes ] Monoprix récompensée par CIWF pour son respect du bien-être des poulets de chair

A l’occasion de la remise des Trophées du Bien-être animal 2019 organisé par CIWF, Monoprix a reçu un Poulet d’Or pour son engagement en faveur du bien-être des poulets de chair (poulets élevés pour l’alimentation) : elle devient la première enseigne française généraliste à s’engager pour le Better Chicken Commitment. Créé par 28 ONG européennes, cet appel vise à améliorer les conditions d’élevage et d’abattage des poulets de chair. D’ici 2026, ce sont 100% des approvisionnements de Monoprix en poulets de chair frais et élaborés à marque propre qui seront concernés.

publié le Lundi 01 Juillet 2019

Précédente Suivante

Les poulets d'or récompensent les entreprises engagées

Le Poulet d’Or est une distinction accordée par l’ONG CIWF aux entreprises qui ont une politique d’approvisionnement en poulet responsable. C’est le 27 juin, au cours de la Cérémonie de remise des Trophées du Bien-être animal à Bruxelles, que Yvan Chamielec, chef du département Qualité Monoprix, s’est vu remettre le Poulet d’Or pour l’engagement de l’enseigne à adhérer au Better Chicken Commitment.

« Chez Monoprix, nous avons la volonté de progresser dans une réelle démarche de qualité et de respect du bien-être animal pour proposer à nos clients une offre plus responsable. Notre enseigne porte ainsi une attention particulière aux conditions de fabrication et d'élevage des produits proposés dans ses magasins, pour continuer de rendre le bon accessible à tous ! Aujourd’hui, nous sommes fiers d’être la 1ère enseigne de distribution généraliste en France à nous engager plus avant encore en signant le Better Chicken Commitment afin d’améliorer significativement les standards d'élevage et d'abattage de la filière poulet de chair » déclare Yvan Chamielec.

 

Better Chicken Commitment, un appel en faveur du bien-être animal

Porté par 28 ONG en Europe, le Better Chicken Commitment est un appel à mieux prendre en compte le bien-être animal en faisant évoluer les conditions d’élevage et de d’abattage des poulets de chair. Monoprix, enseigne engagée depuis de nombreuses années, a fait le choix de signer cet appel et s’engage ainsi à respecter ses critères pour 100% de ses approvisionnements en poulets de chair à marque propre d‘ici 2026. Une première pour un distributeur généraliste français.

L’appel a été créé avec des objectifs et des conditions clairs :

  • Dès le choix des espèces, il est impératif de sélectionner des poulets à croissance plus lente qui pourront grandir de façon harmonieuse. Plus robustes, ces poulets réduiront les risques de maladies cardiovasculaires, de problèmes de motricité ou encore de sensibilité aux maladies et nécessiteront donc moins de soins vétérinaires.
  • Les poulets grandiront ensuite dans des conditions favorisant les comportements naturels : les élevages sont moins denses qu’en conditions conventionnelles (maximum 30 kg/m2), la lumière naturelle est privilégiée, les oiseaux ont accès à des perchoirs et peuvent picorer. Aucune cage ou système à étage n’est autorisé.

  • Enfin, l’abattage doit être réalisé sans cruauté.

Pour une transparence maximale, les élevages engagés font l’objet, chaque année, d’un audit externe attestant du strict respect de ces critères.

 

Monoprix, un engagement croissant pour le bien-être animal 

Depuis plusieurs années, Monoprix s’illustre en prenant des engagements forts pour la défense du bien-être animal. Depuis 2014, Monoprix s’assure de la traçabilité de son lait via la sélection de fermes françaises engagées en matière de bien-être des vaches laitières qui ont toutes accès au pâturage 3 à 6 mois dans l’année. Dès 2016, Monoprix a retiré de tous ses rayons les oeufs issus d’élevage en cages. Puis en 2018, l’enseigne a déployé au niveau national les oeufs bio de la marque PouleHouse, « l’oeuf qui ne tue pas la poule ». Dans le même temps, ce sont les poulets de rôtisserie qui ont bénéficié d’un cahier des charges exemplaire. Ces poulets sont désormais originaires du Sud-Ouest, 100% bio, garantit alimentés sans OGM (<0,9%) et élevés sans traitement antibiotique, 81 jours au minium en plein air*. Sur la mode, après la suppression de l’angora en 2016, le mohair sera supprimé de toutes les collections Monoprix dès l’année prochaine.


marque de l'article :
  • monoprix


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché frais & surgelés

Reportages vidéos Frais & Surgelés

copyright© 2019 | Site : JCD.web