[ marques ] Ben & Jerry’s : veganisme, respect des hommes et de la terre

Les glaces américaines Ben & Jerry’s mise sur la vertu économique et sociétale. Plus encore, elles surfent désormais sur la tendance vegan. 

publié le Mercredi 22 Janvier 2020

Précédente Suivante

En 2018, Ben & Jerry’s (groupe Unilever), marque de glaces réputée pour ses parfums gourmands, lançait une gamme vegan. Des produits qui répondent à plusieurs attentes fortes de la part des consommateurs d’aujourd’hui : réduction de produits laitiers dans l’alimentation, intolérance au lactose, végétarisme, veganisme… « Le vegan d’aujourd’hui, c’est le sans gluten d’il y a dix ans ou le bio d’il y a vingt ans », souligne Sandra De Lassus, Responsable France de la marque. « Depuis deux ans, le veganisme est un vrai sujet. 2 % des Français sont vegan, 5 % sont végétariens mais les flexitariens - personnes consommant occasionnellement de la viande et autres produits animaux - sont beaucoup plus nombreux et leur nombre ne cesse d’augmenter. »

Pourtant, les glaces vegan Ben & Jerry’s ont plus de mal à s’implanter en France que dans les autres pays, même si elles sont en forte croissance. « Les distributeurs trouvent que c’est encore une niche », explique Sandra De Lassus. « Chez Monoprix, en revanche, notre gamme vegan fonctionne très bien. Il y a une surconsommation des produits vegan en zone urbaine et dans les magasins de proximité où le rayon glace est restreint. Dans les points de vente où la gamme est référencée, les performances sont là ! »

Dans les glaces vegan Ben & Jerry’s, le lait de vache est remplacé par de la purée d’amande. Un produit au goût prononcé, qui ne permet donc de fabriquer que certains parfums. A ce jour, quatre références sont proposées : Chocolat fudge brownie, Coconutterly Caramel’d (la meilleure référence car elle n’existe pas en classique), Chunky Monkey et Peanut Butter & Cookies. D’ici 5 ans, la marque envisage de réaliser 25 % de son chiffre d’affaire en glaces vegan. 

Rappelons que, depuis ses débuts, Ben & Jerry’s poursuit une triple mission : des produits de qualité, des salariés bien traités et une prospérité pour tout le monde. « Toutes nos glaces sont certifiées Max Havelaar Faire Trade », souligne Sandra De Lassus. « Nous ne payons pas le lait en dessous d’un prix minimum aux agriculteurs, dont les vaches sont nourries sans OGM et passent au moins 120 jours par an au pré. Les brownies proviennent d’une entreprise qui emploie uniquement des personnes en réinsertion sociale. Notre usine fonctionne aux énergies renouvelables et est zéro déchet. Nous travaillons sur la disparition progressive du plastique et sur la recyclabilité des packs. Enfin, nous sommes engagés auprès de communautés telles que les réfugiés, les Afro-Américains ou les LGBT. »


marque de l'article :
  • Ben&jerrys


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché frais & surgelés

Reportages vidéos Frais & Surgelés

copyright© 2020 | Site : JCD.web