[ marques ] Des produits laitiers Bio de plus en plus diversifiés

Si le contexte environnemental compte pour beaucoup dans le dynamisme des marchés Bio en France, l’engagement, l’innovation et la diversification des acteurs y sont aussi pour beaucoup. Voyage en pays laitier Bio.

publié le Mercredi 22 Janvier 2020

Précédente Suivante

En France, les marchés de la Bio (alimentaires et non alimentaires) continuent à être très porteurs.
Comme en témoigne la fréquentation record du salon Natexpo 2019, qui a enregistré une hausse de fréquentation de 19 % (à près de 17 600 visiteurs).
Mais aussi les niveaux d’achats des produits alimentaires Bio qui dépassent les 10 milliards d’euros,
la part de marché valeur Bio en GMS, de 4,8 % en 2019, et la croissance des ventes en GMS de + 20 % (Nielsen ScanTrack, cumul courant au 11 août 2019).

Selon Nielsen, cette progression s’explique une multiplication des références en rayon, notamment avec des produits ciblés familles avec jeunes enfants. Mais, selon le paneliste, elle devrait rester freinée par une clientèle concentrée sur les foyers les plus aisés (plutôt seniors, cadres et parisiens), par la saturation des hypermarchés et par la difficile concurrence des produits Bio face aux références conventionnelles.

Les prévisions de croissance du Bio ne dépasseraient d’ailleurs pas 11 % de part de marché à l’avenir (moyenne pour tous produits en GMS).


De multiples lancements
Depuis 2014, les marques nationales se révèlent être toujours le moteur de la croissance puisqu’elles
assurent à elles-seules 70 % de la progression, aux côtés des marques de distributeurs.
Le lait et l’ultra-frais laitier Bio font partie des catégories les plus performantes.
De nombreuses innovations ont ainsi été récemment proposées.

Au rayon Ultra-Frais laitier :

  • Savoie Yaourt surfe à la fois sur le Bio et sur la cible enfants.
  • La nouvelle marque de yaourts à boire Bio de la marque, Les Petits Lutins, offre trois recettes (fraise-framboise, banane-abricot, vanille). Elle est très attractive avec un design contemporain et des couleurs vives, et avec un packaging qui raconte l’histoire de Fard & Adet, deux lutins dont les aventures se situent sur la Grande Casse (le plus haut sommet de Savoie).
  • Triballat Noyal, initiateur de Vrai en 1995, déploie son offre de desserts avec « Fondant Bio Chocolat » et « Fondant Bio Noisette », deux nouveautés au lait de vache avec, pour la première recette, du chocolat et du cacao Bio et Equitables et, pour la deuxième, de la vraie pâte de noisette Bio.
  • Et les 2 Vaches revisite un grand classique avec une offre très gourmande, les                « Gourmeuh à la crème » (avec 13 % de crème normande Bio et Equitable).

Au rayon Fromages :

On assiste à l’arrivée des 300 & Bio, la signature d’Eurial, qui s’était implantée en 2018 au rayon Ultra-Frais laitier. Conditionnées dans un packaging coloré, plutôt éloigné des codes classiques du Bio, trois références sont ainsi proposées : un camembert au lait entier, un fromage à tartiner à la fleur de sel de Noirmoutier et un lingot crémeux. Les recettes sont fabriquées avec le lait des 300 éleveurs de l’ouest de la France, adhérents à la marque.
 

 



article par la rédaction

contactez la rédaction

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché frais & surgelés

Reportages vidéos Frais & Surgelés

copyright© 2020 | Site : JCD.web