[ distribution ] AOPn Tomates de France appelle à la vigilance et la mobilisation des professionnels de la filière

L’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail, alerte sur un nouveau virus émergent, menaçant la culture des tomates, piments et poivrons de France : le Tomato brown rugose fruit virus, dit ToBRFV, transmissible par les semences, les plants et les fruits infectés, ainsi que par simple contact.

publié le Mercredi 05 Fevrier 2020

Précédente Suivante

Les premiers signalements datent de 2014 en Israël et 2015 en Jordanie. En 2018, le virus est signalé au Mexique, Etats-Unis, Allemagne et en Italie. Depuis, la distribution géographique du ToBRFV a évolué avec des déclarations confirmées en Chine, Turquie, Grèce, Pays-Bas, Royaume-Uni et Espagne. Il a été éradiqué en Allemagne et aux Etats-Unis. En 2019, des mesures d’urgence ont été adoptées au niveau européen, notamment en France, afin de répondre à cette émergence.

A ce jour, L’Association d’Organisation de Producteurs nationale – AOPn Tomates de France – ne déplore aucun foyer infectieux, ni aucune contamination de ses fruits ou légumes, sur le territoire français. Elle tient à préciser que le virus ToBRFV n’est ni transmissible aux animaux, ni aux humains. En cas de contamination, le légume ou le fruit perdra toutes ses qualités gustatives, en raison d’une rupture de sa maturation, venant altérer la qualité de sa chair et le rendant impropre à la commercialisation. En cas de consommation éventuelle d’un produit contaminé, l’Association affirme qu’aucun risque n’est à craindre pour l’Homme.

En l’absence de traitement capable d’éradiquer ce virus, l’Association appelle à la prudence de tous les professionnels de la filière, quel que soit leurs modes de production. Elle invite également à la vigilance l’ensemble des particuliers cultivant la tomate, le piment ou le poivron, pour prévenir de tout risque de propagation du virus sur le territoire français.

L’AOPn rappelle l’importance de signaler aux services de l'État toute suspicion de symptômes afin que des mesures d'éradication puissent être mises en place le plus rapidement possible, de façon à éviter la propagation de foyers d’émergence du virus à notre pays :

  • Symptômes sur les feuilles : apparition de chloroses, mosaïques et marbrures, entraînant des altérations de la couleur de la feuille avec des plages jaunes et des plages vertes ;
  • Symptômes sur les fleurs : apparition des taches nécrotiques sur les pédoncules, calices et pédoncules floraux ;
  • Symptômes sur les fruits : décoloration des fruits résultant d’une maturation irrégulière, avec des tâches jaunes ou brunes, des déformations et parfois des symptômes de rugosité caractéristiques, devenant ainsi non commercialisables.

Dès aujourd’hui, l’AOPn Tomates et Concombres de France déclenche, avec l’appui de l’ensemble de ses adhérents, un plan de surveillance active renforcé des cultures.

Cette surveillance renforcée à titre préventif doit permettre de pouvoir réagir, le cas échéant, le plus rapidement possible pour éviter toute création et propagation de foyers d’émergence du virus en France. La vigilance vis-à-vis des signes de la maladie concerne également toute personne cultivant des tomates, des piments et des poivrons à moindre échelle ou pour sa consommation personnelle.

Par ailleurs, du fait des possibilités de propagation rapide du virus, l’AOPn Tomates de France a pris la décision de restreindre l’accès aux zones de culture uniquement aux professionnels de la filière et des sites de production. Un renforcement des mesures sanitaires est également mis en place pour pallier à toute exposition éventuelle au virus.

  • Renforcement des mesures de contrôle des semences et plants destinés à la plantation,
  • Renforcement des mesures de surveillance et contrôle des plantes et de leurs fruits,
  • Stérilisation et surveillance des outils de manutention et de récolte,
  • Affiliation des professionnels à des posts et sites uniques non-interchangeables,
  • Restrictiondel’accèsauxzonesdecultureuniquementauxprofessionnels,avecdérogations exceptionnelles pour tous professionnels externes,
  • Passage au pédiluve avant tout accès en zone de production et port obligatoire de combinaisons, gants et sur-chaussures à usage unique.

Enfin, l’AOPn Tomates de France invite les consommateurs à se tourner vers la consommation de tomates, piments et poivrons origine France, reconnaissables par les logos Tomates de France et Poivrons de France.

« Le virus pouvant infecter jusqu’à 100% des plantes sur un site de production, ce qui le rend redoutable notamment pour les cultures sous serre, l’AOPn Tomates de France appelle à une extrême vigilance de la part de l’ensemble des acteurs de la culture de tomates en France : agriculture conventionnelle, biologique, en protection biologique intégrée, sous serre et plein champ. Aucun moyen de lutte chimique, génétique ou de bio-contrôle n’existant à ce jour contre ce virus, toute exposition sur le territoire français entrainerait de conséquences économiques importantes pour l’ensemble des filières de productions de tomates, piments et poivrons de France. » explique Laurent Bergé, Président AOPn Tomates et Concombres de France.

 


marque de l'article :
  • Aopn tomates de france


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché frais & surgelés

Reportages vidéos Frais & Surgelés

copyright© 2020 | Site : JCD.web