[ marques ] Herta rend accessible les données de traçabilité de son jambon Tendre Noix

Herta a profité du Salon International de l’Agriculture pour présenter sa démarche blockchain, mise en place avec Connecting Food. Une première dans le secteur de la charcuterie.

publié le Lundi 09 Mars 2020

Précédente Suivante

72 % des ménages français ne font pas confiance aux marques alimentaires. Dans ce contexte de défiance élevée, Herta mise sur la transparence. L’industriel, avec les partenaires de sa filière jambon, en l’occurrence la Coopérative Terrena et les abattoirs Socopa d’Evron, se sont alliés à Connecting Food. Objectif ? Permettre aux consommateurs d’accéder aux informations de traçabilité sur toutes les étapes du parcours du jambon Tendre Noix sans antibiotique (après le sevrage), de l’élevage du porc jusqu’à la distribution du produit, en passant par sa transformation et sa préparation. Dès le mois d’avril prochain, les packs de la gamme seront porteurs d’un QR code renvoyant sur une web-app. Il suffira de scanner ce QR Code et d’entrer les 4 chiffres du numéro de lot du produit pour entrer dans la blockchain et découvrir de façon détaillée tout le travail effectué en amont. « Redonner confiance est un enjeu majeur pour les marques alimentaires. C’est ce que permet cet outil de manière très simple. Nous apportons de la transparence, chaque maillon de la filière étant impliqué dans la démarche », explique Arnaud de Belloy, PDG de Herta.

 

Des informations validées et infalsifiables

Dédiée au secteur agro-alimentaire, cette nouvelle plateforme digitale vise à prouver que les promesses de la marque sont respectées : les données, à toutes les étapes (fournisseurs d’aliments, éleveurs, transporteurs, abatteur et ateliers de fabrication Herta) sont collectées et auditées digitalement, en continu et en temps réel par Connecting Food avant d’être enregistrées dans la blockchain. Il s’agit donc d’apporter la preuve que chaque critère du cahier des charges du produit est tenu. « La blockchain garantit l’infalsifiabilité des informations dans la mesure où personne ne peut les modifier sans que les acteurs du réseau en soient informés. Mais elle ne garantit pas leur véracité. C’est pourquoi notre solution Live Audit vérifie l’information avant qu’elle soit intégrée dans la blockchain », précise Stéfano Volpi, co-fondateur de Connecting Food. Pour Vincent Varin, éleveur de porcs (coopérative Terrena), cette plateforme est l’occasion de faire connaître les efforts réalisés en matière d’élevage, notamment pour tenir compte du bien-être animal.

De son côté, Thierry Meyer, directeur de la filière porc Socopa (groupe Bigard), rappelle que le groupe travaille sur la blockchain depuis la crise la vache folle, il y a plus de vingt ans. « Cette crise nous a fait faire un bond en avant énorme de traçabilité. Chaque lot d’animaux est ausculté par des vétérinaires de l’Etat mais aussi par des éthologues qui auditent de manière impromptue », souligne-t-il. « La plateforme est un excellent moyen de valoriser l’engagement de chacun des acteurs, de favoriser les liens entre partenaires et, bien sûr, de maîtriser et d’optimiser la qualité », renchérit Arnaud de Belloy. Prochaine étape pour Herta : pousser encore d’un cran les données de traçabilité accessibles en remontant jusqu’au point de vente.


marque de l'article :
  • Herta


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché frais & surgelés

Reportages vidéos Frais & Surgelés

copyright© 2020 | Site : JCD.web