[ marques ] « My Skin, My Way » de Gillette Venus : pour des femmes « vraies » et bien dans leur peau

Venus célèbre la diversité, la beauté et la singularité des femmes, les invitant à s’accepter telles qu’elles sont, avec leurs formes, leurs poils, leurs « imperfections » dans une campagne authentique et décomplexée.

publié le Mardi 25 Fevrier 2020

Précédente Suivante

D’après une enquête menée auprès de jeunes Françaises*, 76% d’entre elles pensent que ce sont les petits défauts d’une femme qui la rendent plus belle. Mais bien loin du déclaratif, force est de constater qu’à l’ère du digital et des filtres sur les réseaux sociaux, il est aujourd’hui particulièrement difficile pour les femmes de s’accepter simplement comme elles sont : avec leurs formes, leurs cicatrices, vergetures, cellulite ou... poils ! Ces derniers en particulier restent un facteur de gène et de stigmatisation.

 

Pour en finir avec les complexes, des femmes authentiques devant et derrière la caméra... Dans ce combat contre l’idéalisation des corps, 60% de femmes affirment que les marques ont un rôle à jouer pour les aider à accepter leur corps, leur pilosité et s’assumer pleinement. Venus s’y engage avec My Skin, My Way qui rend hommage aux femmes « vraies ». Face caméra, les femmes qui apparaissent sur les supports de communication de la marque nous ressemblent davantage. Repérées dans la rue ou sur internet, elles illustrent la féminité dans toute sa diversité. Derrière la caméra, la production de la campagne - de la réalisation aux prises de vue en passant par le casting - a été gérée par une équipe 100% féminine, une rareté dans le monde publicitaire, où seulement 7%** des réalisateurs au niveau mondial sont des femmes.

 

...et plus de naturel : My Skin, My Way signe la fin des retouches et des situations artificielles liées rasage.

  • Les visuels ne sont plus retouchés. Avec My Skin, My way, Venus contribue au travail collectif autour de la représentation de la peau dans toute sa singularité. Les imperfections ne sont plus gommées. La peau c’est 1,7 m2 chez une femme adulte ! Elle est rarement 100% parfaite mais quelque soit les petits défauts, cette enveloppe corporelle ne demande qu’à être protégée, révélée et sublimée...
  • Les poils ne sont plus invisibilisés. La pilosité n’est pas antinomique de la féminité et de la sensualité. Pour 89% des femmes, « La pilosité d’une femme est naturelle ». Encore faut-il l’assumer. My Skin, My Way » montre ainsi de vraies situations de rasage : sur le ventre, les avant-bras et même les doigts de pied ! Autant de situations qui n’étaient pas montrées dans les publicités jusqu’alors entrainant des complexes chez les femmes concernées.

Près de 20 ans après son lancement, Venus fait ainsi le pari de communiquer différemment, en donnant l’opportunité à des femmes qui nous ressemblent de s’exprimer sur leur rapport vis-à-vis de leur peau et de leurs poils sur leur bataille quotidienne face aux diktats de la beauté.

 


* Etude menée par Harris Interactive auprès de jeunes femmes, âgées de 18 à 25 ans. Echantillon représentatif (quotas sur région d’habitation). Interrogées sur panel online du 08 au 13 Janvier 2020. Taille de l’échantillon : 313 interviews.

** D’après une étude menée par https://www.freethebid.com


marque de l'article :
  • Gillette venus


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché soins & beauté

copyright© 2020 | Site : JCD.web