Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Lesieur intensifie ses démarches RSE et lance une marque de plats préparés végétariens

Lesieur, leader des huiles alimentaires en France, a évoqué fin mars ses initiatives durables dans sa production d’huile. En 2020, l’entreprise s’était engagée à ce que toutes ses bouteilles soient en plastique recyclé et recyclable d’ici 2025. Aujourd’hui, elles sont issues à 100% de plastique recyclé, et les bouchons à 30% ; l’entièreté étant recyclable. « Dans le même souci écoresponsable, nous cherchons à réduire le poids des emballages. Nous comptons par exemple diviser par 2 celui des bouteilles de mayonnaise », explique Marie Saglio, directrice générale de Lesieur. Pour la suite, l’entreprise réfléchit à des bouteilles en cellulose et à une distribution en vrac. « Nous avons formé une coalition avec Bel et Danone pour réfléchir au vrac », annonce la dg.
En 2020, Lesieur s’était également engagée à produire des huiles de graines sans résidu de pesticide. En plus d’avoir relevé ce défi, l’entreprise a lancé une huile d’olive vierge extra Puget zéro résidu de pesticide, déjà disponible en rayon. « Notre ambition est d’atteindre 2 à 3% des volumes avec cette huile dès cette année. Nous élargirons ensuite la gamme », précise Marie Saglio. L’origine des huiles de colza, tournesol et oléisol Lesieur est désormais 100% française. Pour l’huile Isio 4, l’entreprise utilise du lin français. Plus globalement, Lesieur a lancé la démarche Huiles Engagées, qui garantit des filières plus durables et une juste rémunération des agriculteurs. « Pour qu’elle soit durable, une filière doit se construire de l’amont à l’aval, de l’agriculteur au producteur », rappelle Christian Daniau, agriculteur en Charente pour Lesieur.

Lesieur a également annoncé le lancement de Lesieur Ma Popote, une gramme de plats préparés à base de légumes et de végétaux. Cette marque arrive dans les rayons « épicerie ambiante » avec 3 produits : des boulettes, des galettes et un mix de légumineuses, tous Nutriscore A. « Nous voulons accompagner les transitions alimentaires des consommateurs. Nous avons travaillé avec nos collègues du groupe Avril pour proposer ces produits végétaux et bons pour l’environnement », indique Marie Saglio.

Fabricant d’huiles végétales depuis 1908, le groupe Lesieur réunit les marques Lesieur, Puget, Isio 4, Coeur de Tournesol, Frial et Fleur de Colza. En 2021, l’entreprise a généré 620M€ de CA en 2021.

Par La Rédaction

Le magazine du pilote.

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

×