Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

Pierre Martinet poursuit sa diversification

Pierre Martinet continue sur sa lancée du » snacking prêt-à-boire « avec une nouveauté ensoleillée : le Gazpacho à l’espagnole. Il lance aussi une nouvelle version de son » Green Tea « et sort un nouveau concept de salades Snacking, les Farandoles.

Pierre Martinet enrichit son offre de snacking prêt-à-boire avec une recette estivale et ensoleillée : le « Gazpacho » à l’espagnole. Conditionné dans une petite bouteille plastique nomade (240 ml) qui se glisse discrètement dans un sac à main, ce mélange de tomates, poivrons, concombres, oignons, agrémenté d’une pointe d’orange et d’huile d’olive vierge extra, a été élaboré en collaboration avec l’équipe Martinet Ibérica, la filiale espagnole du groupe.
Cette recette typique (sans conservateur, colorant ni arôme artificiel) vient compléter l’offre de boissons que développe le traiteur depuis 2 ans, à savoir les Smoothie de légumes, une gamme de « légumes à boire » lancée en 2011, et les Green Tea (boissons rafraîchissantes, fruitées naturellement, sans sucres ajoutés, avec du véritable thé vert infusé). La famille des Green Tea accueille d’ailleurs cette année un nouveau parfum
« Cassis Framboise », qui vient s’ajouter aux deux recettes déjà présentes sur le marché, Cranberries Citron et Grenade Raison blanc.
Le snacking sous forme de boissons représente, pour Pierre Martinet, un marché à fort potentiel. « C’est au Brésil que je me suis rendu compte du potentiel qu’offrait ce créneau, avec l’abondance de produits lactés fruités à boire présents sur ce marché. Aujourd’hui, le consommateur ne veut pas de produits gras et durs, il plébiscite les produits sains qu’il n’a pas à mâcher. Le succès de l’Actimel en France en est la preuve, même si ce produit a mis du temps à se développer », rappelle Pierre Martinet, le Pdg de l’entreprise.
Si, en Espagne, le marché des Gazpacho représente 30 000 litres, il reste plus modeste en France, mais représente un segment dynamique qui s’est accru, en un an, de 13,3 % en volume et 14,7 % en valeur.
Sur la globalité des investissements réalisés par le groupe Pierre Martinet au cours des 3 dernières années (17 millions d’€), le projet « Boissons » s’en est octroyé une grande partie (près de 10 millions d’€), toutes les boissons de la marque étant produites et conditionnées sur le site de Luzais, à Saint-Quentin-Favallier (3 200 m², avec une capacité de 14 000 bouteilles/heure), à quelques centaines de mètres du siège social du groupe. Afin de booster ce segment de marché encore naissant en France, le Green Tea sera l’invité d’honneur (avec le taboulé) de la prochaine campagne publicitaire télévisée de la marque qui sera diffusée à partir du mois de mai et qui mettra en scène les deux enfants de Pierre Martinet.

L’Italie n’est pas en reste !
Décidément très inspirée par nos voisins méditerranéens, la marque met l’Italie à l’honneur au rayon des salades Snacking, avec un nouveau concept baptisé « les Farandoles ». Il s’agit d’une gamme de « salades repas » conditionnées dans des barquettes compartimentées (vendues avec une fourchette) offrant 3 recettes italiennes différentes : Toscane (penne pesto, jambon sec / Pâtes coquillages Grana Padano / soufflés au Basilic), Napolitaine (Penne Tomate poulet grillé/ tagliatelles ricotta/ soufflés aux olives) et Romaine (Torti tomate olives, Soufflés aux olives).
Enfin, Pierre Martinet enrichit sa gamme Duo avec une nouvelle association « Carottes râpées et Mini-Soufflés » et revisite la recette phare du marché, les carottes râpées, rendues plus craquantes grâce à un nouveau râpage et plus savoureuses par une association de courgettes jaunes et de vinaigre balsamique.
Avec un chiffre d’affaires qui s’est élevé, en 2012, à 140 millions d’euros, en hausse de 8,5 % en valeur par rapport à 2011 et de 3 % en volume (64 000 tonnes de salades, 3 000 tonnes en Pâtisseries, 500 tonnes en charcuterie), le groupe Pierre Martinet (680 salariés), qui compte aussi dans son giron les marques Louis Lemoine (tartes salées et charcuteries pâtissières), Randy (spécialités régionales lyonnaises type charcuterie pâtissière, feuilletés) et La Belle Henriette (salades traiteur), mise donc sur l’innovation pour conserver sa place de leader. Une stratégie qui coïncide avec les tendances actuelles du marché sur lequel les premiers prix cèdent le pas au profit des spécialités et des produits snacking à plus forte valeur ajoutée.
En 2012, le rayon des Salades Traiteur représentait un marché de 108 000 tonnes en GMS (+0,8 %) pour une valeur de 552 millions d’euros (+ 5,2 %). Avec plus de 39 millions de produits vendus en 2012 (+ 22 %), celui des salades snacking affichait une croissance en valeur de 32,5 %, avec un chiffre d’affaires s’élevant à 112 millions d’euros. Des marchés particulièrement dynamiques donc qui laissent présager, pour le groupe, de belles perspectives de développement, sur le marché français, mais aussi à l’export. A ce jour, le groupe réalise à peine 2 % de son chiffre d’affaires à l’international, mais entend développer son activité export dans les années à venir en Europe (Grande-Bretagne, Pays de l’Est, Scandinavie), au Japon, en Chine et aux Etats-Unis, des pays où les consommateurs sont particulièrement friands de produits « prêts à consommer » et où la gastronomie française est appréciée et recherchée.

Par Sabrine Moressa

Rédacteur(rice) magazine et web

Articles qui peuvent aussi vous intéresser