[ marques ] Gerblé s’engage pour que d’ici 2030, 100% de ses approvisionnements en blé soient issus de l’Agriculture de Régénération des Sols

Pour transmettre aux générations futures une terre toujours fertile et exploitable, Gerblé accompagne sur les plans techniques, financier et organisationnel un collectif de 25 agriculteurs partenaires, volontaires, dans une transition vers l’agriculture de régénération des sols*, à travers le programme Objectif Terre. La marque s’engage pour atteindre 100% d’approvisionnements en blé d’ici 2030 et ainsi étendre ses partenariats avec les agriculteurs céréaliers dans le cadre de sa démarche Objectif Terre.

*L’agriculture de conservation est un système cultural qui peut empêcher la perte de terres arables tout en régénérant les terres dégradées. Source : Qu’est-ce que l’agriculture de conservation? | Agriculture de conservation | Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (fao.org)

publié le Lundi 19 Juillet 2021

Précédente Suivante

Objectif Terre, une démarche pour des pratiques agricoles plus respectueuses de l’environnement

Lancée en 2019 la démarche Objectif Terre rassemble 25 agriculteurs partenaires, pilotes sur leur exploitation dans 4 bassins de production en France situés dans le Cher, le Tarn, la Loire-Allier et de la Drôme. Leur production représente aujourd’hui 44% de l’approvisionnement en blé de la marque de biscuits. Gerblé met en place des formations pour les accompagner vers une transition agricole durable. Les agriculteurs sont formés à l’adoption de pratiques agroécologiques qui permettent de protéger les écosystèmes souterrains (en améliorant la qualité de l’eau et en réduisant les gaz à effets de serre (GES). L’agriculture de régénération est fondée sur le mimétisme.

C’est en reproduisant les principes du fonctionnement des forêts primaires – écosystème riche en biodiversité - que cette technique agricole participe à réinjecter de la vie dans les sols et capter du carbone. Aujourd’hui, Gerblé souhaite aller plus loin dans sa démarche avec pour objectif, qu’en 2030, 100% des approvisionnements en blé soient issus de l’Agriculture de Régénération des Sols. En fédérant les agriculteurs partenaires déjà adhérents du cahier des charges CRC® (Culture Raisonnée Contrôlée) autour de son projet Objectif Terre, Gerblé a réussi à créer une démarche collective, inclusive et volontaire. 

Objectif Terre, une démarche pour accompagner les agriculteurs dans la transition agricole

Pour favoriser le déploiement d’Objectif Terre et faciliter son appropriation, Gerblé propose des formations aux agriculteurs sur les bonnes pratiques culturales à adopter. Initier cette transition leur permet d’adopter des techniques plus vertueuses et plus durables en remettant l’agronomie et le lien à la terre au cœur de la démarche.

De plus, Gerblé valorise l’engagement des agriculteurs participants via une prime liée aux actions mises en place et aux résultats obtenus. Une évaluation régulière de la structure et de la fertilité du sol est faite par un laboratoire extérieur pour suivre l’impact de la mise en place des pratiques, avec l’objectif qu’à terme la captation en gaz à effets de serre soit supérieure aux émissions.

Les résultats liés à la mise en place de l’Agriculture de Régénération des Sols permettent un rendement satisfaisant et une meilleure résilience face aux aléas climatiques sur long terme (environ 5 ans).

 


"Objectif terre est un projet concret pour les 10 prochaines années, qui témoigne de notre engagement pour des pratiques agricoles plus vertueuses et la réduction des émissions de gaz à effet de serre. L’agriculture intensive, le réchauffement climatique et l’érosion éolienne et hydrique ont appauvri les sols en les rendant plus vulnérables aux aléas climatiques. Année après année, les exploitations agricoles sont de plus en plus fragilisées avec des rendements en baisse. Face à ces constats, l’Agriculture de Régénération des Sols nous paraissait être la réponse la plus adaptée. Il était essentiel pour nous de développer cette démarche en propre, pour avoir une meilleure maîtrise de la production, assurer la traçabilité et la qualité finale de la matière première. Nous voulions donner les moyens aux agriculteurs et coopératives avec lesquels nous travaillons de réussir leur transition agroécologique" explique Anne Moulis, acheteuse de matières premières chez Gerblé et à l’initiative du projet Objectif Terre. 

"Lorsque j’ai repris l’exploitation de mon père il y a 4 ans, il avait initié une démarche visant à réduire les charges liées à la mécanisation en réduisant le travail du sol et en abandonnant le labour. Petit à petit, il s’est orienté vers des pratiques plus respectueuses de l’environnement par choix, mais également pour des raisons économiques, techniques et responsables. C’est donc logiquement qu’il s’est engagé dans la démarche Objectif Terre dont il partageait les valeurs. Il me rappelle souvent une citation d’Antoine de Saint-Exupéry : “Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants.”. Notre responsabilité d’agriculteur est d’entretenir la fertilité de nos sols grâce à des pratiques plus durables et vertueuses. Les épisodes récents et désormais réguliers de sécheresse ainsi que la faible réserve en eau de nos sols à potentiels limités, nous incitent également à être plus résilients face aux aléas climatiques. Aujourd’hui, Gerblé m’accompagne techniquement et financièrement dans ma transition vers l’agriculture de conservation. C’est pour moi une véritable fierté de produire du blé pour cette entreprise française qui valorise nos initiatives en faveur de l’environnement" ajoute Damien Roux, agriculteur céréalier au sud de Bourges engagé dans Objectif Terre pratique l’agriculture de régénération. 


marque de l'article :
  • gerblé


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché épicerie

Reportages vidéos épicerie

copyright© 2021 | Site : JCD.web