Biocoop : la pérennité avant tout

Le 3 novembre dernier, Biocoop a ouvert un pop-up store dans le 10ème arrondissement de Paris, 100% sans emballages, 100% vrac et bio. L'enseigne prouve, une fois de plus, qu'elle s'inscrit dans une démarche de durabilité, dans le respect de l'environnement et des hommes.

publié le Vendredi 06 Novembre 2015

Précédente Suivante

Rue du chà¢teau d'eau dans le 10ème, un magasin flambant neuf : des étals de fruits et légumes de saison fournis, des produits laitiers, de la charcuterie, des produits ménagers « refill », du vin en vrac, des céréales et des fruits secs à  emporter dans des bocaux en verre réutilisables et personnalisables. Biocoop incite les consommateurs à  venir avec leurs propres récipients, afin d'emmener chez eux quelques unes des 250 références disponibles. Le concept est fort, innovant, et s'inscrit profondément dans la démarche de Biocoop, tournée vers la préservation et l'avenir. Si l'expérience est concluante suite aux deux mois de test, les éléments à  succès seront repris dans les autres boutiques de l'enseigne. Cette ouverture dénote d'une volonté de la ville de Paris d'amener de la diversité commerciale, mais surtout de répondre à  une demande grandissante des consommateurs : une alimentation saine, produite dans le souci de l'environnement, et du commerce de proximité. Une initiative sociale et solidaire, qui vise le « zéro déchets ». A l'approche de la Cop21, l'initiative détient une certaine résonance. Pourtant Biocoop tient ce modèle, basé sur le partage, le respect de la biodiversité et l'économie circulaire, depuis maintenant 25 ans.

13,4% de croissance en 2014 pour Biocoop

Contrairement aux enseignes de grande distribution traditionnelles, ce n'est pas l'offre du prix le plus bas qui est recherché, mais celle du juste prix des choses. Autres axes de différenciation, le respect des valeurs de coopérative et la valeur ajoutée des produits issus du commerce équitable vendus en magasin. « Nous nous inscrivons dans la transparence. Chez nous pas d'engrais chimiques, ni de pesticides qui produisent des aliments de moindre qualité. Nous privilégions les valeurs dont nous auront besoin dans le futur, nous planifions nos besoins sur plusieurs années, pas que sur le climat, mais sur les relations humaines. La vocation première des agriculteurs est de nourrir les humains sur les territoires. Le climat économique actuel fait disparaître les petits producteurs. Notre démarche crée de l'emploi : là  ou la grande distribution crée 1 emploi, nous en créons 2,5 », explique Gilles Piquet-Pellorce, Directeur Général de l'enseigne. Chaque jour, de nouveaux clients se convertissent, au moins en parti, au mode de consommation du « peu mais bon », prôné par Biocoop. Avec une croissance de 13,4% en 2014, l'engouement est frappant. 10% des fruits et légumes vendus l'an dernier en France, tous circuits confondus, l'ont étés dans un magasin Biocoop. L'enseigne recense aujourd'hui 370 magasins et réalise 657 millions d'euros de chiffre d'affaires.


marque de l'article :
  • Biocoop


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché frais & surgelés

Reportages vidéos Frais & Surgelés

copyright© 2021 | Site : JCD.web