[ marques ] Un accord entre Danone et Leclerc pour mieux rémunérer les éleveurs français

Les centres Leclerc et Danone ont signé un accord tarifaire intégrant l'évolution des coûts de production des élevages laitiers dans le prix du lait, a écrit mercredi dernier Michel-Edouard Leclerc sur son blog. Une nouvelle en accord avec ce qu'avait annoncé le Président de l'enseigne en 2018, par rapport au mouvement E.Leclerc qui sera pleinement en ligne avec les objectifs de meilleure rémunération de l'amont agricole.

publié le Mardi 08 Janvier 2019

Précédente Suivante

Dans le cadre des négociations 2019, E.Leclerc (via son alliance internationale) et Danone Produits Frais ont trouvé un accord tarifaire pleinement cohérent avec les contrats pluriannuels mis en place entre Danone et les organisations de producteurs, intégrant l'évolution des coûts de production des élevages laitiers dans le prix du lait explique Michel-Edouard Leclerc sur son blog.

Il y avait, des deux côtés, une envie de jouer le jeu et d'avancer en toute confiance sur ce volet de la loi alimentation qui ne fait d'ailleurs pas débat entre les acteurs de la filière. Nous en avions convenu lors de nos échanges plus politiques, avec Emmanuel Faber, le PDG de Danone écrit le PDG de l'enseigne.


marque de l'article :
  • E. leclerc


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché frais & surgelés

Reportages vidéos Frais & Surgelés

copyright© 2021 | Site : JCD.web