[ enseignes ] Résultats annuels : Système U voit ses enseignes de proximité et le drive progresser

Dans la crise sans précédent qui a bouleversé le pays, les Magasins U et l'ensemble de leurs 73 000 collaborateurs ont réaffirmé leur entière mobilisation pour assurer la continuité de l'approvisionnement.

publié le Lundi 15 Mars 2021

Précédente Suivante

Le chiffre d'affaires de l'enseigne s'établit à la fin de l'année 2020 à 26,8 milliards d'euros avec carburant (+ 1,5 %) et 22,5 milliards d'euros hors carburant (+ 8,3 %). Avec une part de marché désormais à 11,1 %, le 4e distributeur français a connu une forte progression de ses enseignes de proximité (+ 10,8 %).

Si une baisse structurelle du trafic en magasin (- 10 %) a touché un certain nombre de rayons traditionnels, le e-commerce voit son chiffre d'affaires fortement progresser, pour s'établir à 955 millions d'euros (+ 50 %). Ainsi le site CoursesU.com connaît une évolution de son trafic de 45 % pour un chiffre d'affaires à 927 millions d'euros et la livraison à domicile augmente de 84 % sur le dernier mois de l'année. La proportion du drive dans le chiffre d'affaires atteint désormais 5,1 %.

Les investissements dans les structures de la coopérative se sont portés à 89 millions d'euros en 2020, avec une enveloppe de 114 millions d'euros prévue pour 2021. Pour les magasins, les créations et travaux de modernisation s'élèveront en 2021 à près de 400 millions d'euros.

L'activité a supporté par ailleurs au cours de l'année une augmentation de ses coûts d'environ 115 millions d'euros, liée aux moyens supplémentaires mis en oeuvre pour adapter les magasins au nouveau contexte sanitaire : mise en place de dispositifs de protection, fournitures sanitaires, adaptation de la logistique, réorganisation des magasins, etc.

L'enseigne poursuit néanmoins sa forte mobilisation en faveur de l'emploi des jeunes à travers son adhésion à la démarche 1 jeune 1 solution et la création de son propre centre de formation d'apprentis (CFA) afin de valoriser les métiers de bouche. L'enseigne projette ainsi de recruter près de 10 000 personnes en 2021 dont 2 500 apprentis et alternants. La filiale logistique U Log a confirmé le recrutement de 600 personnes en CDI pour accompagner son développement.

Au sein des magasins, un observatoire des tendances de consommation

Si le panier moyen progresse de 19 % sur l'année, l'observation des évolutions par catégorie révèle de nouveaux comportements de consommateurs qui ont dû adapter leurs priorités aux conséquences de la crise sanitaire : télétravail avec une augmentation des achats informatiques de 33 %, repas à domicile comme le démontre le recours accru aux farines et féculents (+ 39 %), aux produits d'aide à la ptisserie (+ 27 %), aux épices (+ 19 %) et huiles (+ 18 %), entretien de la maison (+ 19 %), bricolage (+ 13 %) et jardinage (+ 18 %).

De même, si les clients ont délaissé les produits de convivialité tels que les chocolats à offrir (- 4 %) ou les fleurs coupées (- 17 %) ainsi que les produits d'entretien personnel à l'image du maquillage (- 10 %), ils se sont tournés davantage vers d'autres produits dont la mercerie (+ 53 %).

Le bio poursuit sa progression, avec une hausse de 14 % en 2020, pour s'établir à 723 millions d'euros.

Une mobilisation continue en faveur des filières et du local

Revendiquant un rôle actif dans la promotion de l'aménagement du territoire, la souveraineté alimentaire et la valorisation d'un modèle agricole qui a prouvé, une fois de plus, sa force pendant la crise, Système U soutient le tissu local de proximité, en promouvant les circuits courts et les partenariats avec les filières, et en offrant des débouchés aux PME. Celles-ci représentent en effet 13 % du chiffre d'affaires des PGC, avec une progression de 11% sur l'année. En 2020, 77 % des fournisseurs français de Système U sont des PME/TPE, en progression constante pour atteindre 80 % en 2023. L'enseigne s'engage par ailleurs à ce que 80 % des matières premières agricoles de ses produits alimentaires soient d'origine France en 2025, contre 75 % aujourd'hui.

Face au risque de fragilisation des acteurs les plus modestes de la chaîne alimentaire, l'enseigne a multiplié les actions solidaires et dispositifs de soutien et d'accompagnement en faveur de ses partenaires : mise en place du paiement comptant pour les TPE et PME, mise à disposition d'espaces pour aider les producteurs à écouler leur marchandise, relocalisation en France de l'impression des prospectus.

Les Magasins U ont également renforcé leur contribution en faveur des territoires à travers la signature de conventions et partenariats locaux, à l'image de l'action menée avec l'association Villes de France autour de la revitalisation des coeurs de ville ou de l'accord avec la région Grand Est pour le déploiement des mobilités vertes.

Des efforts soutenus en faveur de la qualité et de l'économie circulaire

La confiance dans l'enseigne s'est traduite également par l'augmentation du chiffre d'affaires réalisé par les produits U : + 7,1 %. Ceux-ci sont au centre d'une démarche renforcée en faveur de la transparence, à travers notamment la suppression de 117 substances controversées sur 3 000 produits depuis près de 10 ans. L'ensemble des évolutions de recette des produits U alimentaires vont dans le sens de leur simplification.

Système U entend par ailleurs poursuivre les démarches engagées autour de l'innovation, à l'instar des récents partenariats avec de jeunes entreprises françaises telles que La Belle Vie, Yper et Shopopop sur la livraison et Alkemics pour faciliter la relation fournisseurs.

L'enseigne renforce par ailleurs son action en faveur de l'économie circulaire et du recyclage à travers le déploiement de son service de vente de produits de seconde main U Occasion et des engagements renforcés en faveur d'une consommation responsable. Ainsi 100 % des déchets générés au sein des magasins seront valorisés d'ici 2025 et 80 % des sites U atteindront la neutralité carbone en 2030.

Je souhaite avant tout rendre hommage aux 73 000 collaborateurs de l'enseigne, cette deuxième ligne qui a fait preuve d'une mobilisation et d'un courage exceptionnels pendant une période plus que troublée, indique Dominique Schelcher, président de Système U. Nos résultats proviennent également d'un modèle de commerce de proximité, centré sur les produits français, locaux et le soutien aux filières. Nous tirons les enseignements de la crise pour aller encore plus loin en faveur du local, de la qualité, de l'économie circulaire. Notre priorité pour cette année sera également le soutien aux jeunes, particulièrement touchés par la crise, à travers la mise en place de dispositifs renforcés pour favoriser l'emploi et le développement de l'apprentissage.


Détails des performances :

  • CA TTC avec carburant : 26,8 milliards d'euros (+ 1,5 %)
  • CA TTC hors carburant : 22,5 milliards d'euros (+ 8,3 %)
  • Hyper U
  • Nombre d'unités : 65
  • Surface moyenne : 5 982 m2
  • CA TTC hors carburant : 3,6 milliards d'euros (+5,5 %)
  • Super U
  • Nombre d'unités : 756
  • Surface moyenne : 2 628 m2
  • CA TTC hors carburant : 15,9 milliards d'euros (+8,5 %)
  • U Express
  • Nombre d'unités : 396
  • Surface moyenne : 849 m2
  • CA TTC hors carburant : 2,38 milliards d'euros (+ 8,1 %)
  • Utile
  • Nombre d'unités : 398
  • Surface moyenne : 289 m2
  • CA TTC hors carburant : 657 millions d'euros (+21,8 %)

Courses U : 927 millions d'euros de CA TTC (+51 %)


marques de l'article :
  • système u
  • Systeme u


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants aux marques :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché frais & surgelés

Reportages vidéos Frais & Surgelés

copyright© 2021 | Site : JCD.web