[ marques ] La Boulangère joue la différenciation

Nouvelle entité au sein du groupe Norac, La Boulangère & Co regroupe désormais les activités panification et viennoiserie de ses deux filiales, Pain Concept et La Boulangère. Porte-drapeau de ce regroupement, la marque La Boulangère peaufine sa stratégie.

publié le Mercredi 08 Mars 2017

Précédente Suivante

« La Boulangère a vocation à devenir une marque forte et moderne capable de dynamiser les marchés où elle intervient avec des produits différenciants qui apportent de la valeur ajoutée », résume Guillaume Chaussepied, le directeur marketing de La Boulangère & Co. Cette ambition se traduit en 2017 sur plusieurs segments.

 

Une nouvelle gamme signée L’Atelier

Cette ambition se traduit en 2017 sur plusieurs segments. A commencer par celui du pain de table où la marque arrivera en avril prochain avec une nouvelle proposition commercialisée sous la signature L’Atelier : 2 références de pain de mie de table réunissant toutes les qualités attendues par les consommateurs sur ce type de produit (pain long et moelleux, gourmand, présentable, accessible et qui se conserve bien). Les recettes sont à base de farine de maïs ou d’épeautre mélangée à de la farine de blé, le pain étant recouvert de différentes graines (graines de quinoa & tournesol ou bien graines de tournesol & pavot). « Ces nouveaux pains se différencient des pains aux céréales classiques par leur recette. Leurs tranches sont également plus épaisses que le standard du marché. Elles font 15 mm contre 10 à 11 mm en moyenne », commente Guillaume Chaussepied. Ils sont conditionnées dans un sachet avec fenêtre transparente et affichent une DLC de 28 jours (format 270 g ; PVC : 1,99 euro).

 

Faciliter les usages

Parallèlement, La Boulangère entend bousculer le rayon porteur des pains exotiques en développant une offre à fort potentiel, le « pain sandwich ». La gamme, baptisée Au Menu, propose un pain Ciabatta (recette italienne à l’huile d’olive) de la taille d’un sandwich individuel (20 cm) déjà fendu pour une utilisation facile, et prêt à être garni (pack de 4 unités ; PVC de 2,85 euro). Son Panini aux graines passe aussi sous la bannière Au Menu (pack de 2). Sur le segment de l’apéritif, La Boulangère se démarque en créant la marque ombrelle d’inspiration italienne Ciao Apéro ! Celle-ci regroupe deux pains gourmands à réchauffer, une Focaccia et une Bruschetta. « Ce type d’offre, qui spécifie de façon claire l’usage des produits, permet leur identification intuitive par les consommateurs ». D’autre part, la marque entend apporter de la valorisation au segment du pain de mie grandes tranches avec un « Spécial Club sandwich » dont le pack fait clairement référence au pain de mie anglais. Plus moelleux et moins sucré qu’un pain de mie classique (2 % de sucre au lieu de 8 %), ses tranches sont également plus épaisses (15 mm).

Enfin, côté viennoiseries, La Boulangère revoit l’ensemble de ses packs pour gagner en impact (taille du logo triplée, surface de communication augmentation, appellations produits revues, logo « pur beurre extra-fondant » portée sur la face avant…) et lance un grand format par 16 de ses pains au chocolat.


marque de l'article :
  • La boulangère


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché épicerie

Reportages vidéos épicerie

copyright© 2020 | Site : JCD.web