[ enquête ] Les géants de la grande consommation sont en décroissance

Pour la première fois depuis 15 ans, selon une étude annuelle* produite depuis 2003 par le cabinet international de conseil en stratégie d'entreprise OC&C Strategy Consultants, le chiffre d'affaires des plus grandes entreprises mondiales de la grande consommation est en... décroissance.

publié le Lundi 08 Janvier 2018

Précédente Suivante

En 2016, le CA global des 50 premiers géants industriels mondiaux de l'alimentaire, de l'hygiène- beauté et de l'entretien en 2016 a diminué de 0,7% par rapport à 2002, d'après l'étude FMCG Global 50 d'OC&C de cette année. La croissance était encore au rendez-vous l'an dernier mais ne cesse de ralentir (+2,9% en 2013, puis +1,7% en 2014 et +0,9% en 2015). En cause : l'infléchissement des ventes en volume et en valeur, et une fourchette de prix plus resserrée sur l'ensemble d'une gamme (le binôme » prix / mix produits «).

Pour redresser leur chiffre d'affaires et enrayer le risque d'une décroissance prolongée, les géants de la grande consommation montent en gamme et développent leurs activités en ligne. Certains ont gagné plusieurs points de croissance en ancrant d'avantage leur présence sur le haut de gamme ou en exploitant les tendances en matière de consommation, comme par exemple la préférence pour des produits liés à un mode de vie plus sain :

  • Chez PepsiCo, sa gamme d'aliments à moindre teneur calorique représente désormais 45% du CA contre 12% pour la seule marque Pepsi Cola. Et chez Coca-Cola, la marque Innocent représente déjà 1% des ventes mondiales, avec un potentiel de croissance certain.
  • Diageo a lancé de nouvelles marques haut-de-gamme qui lui ont permis d'assoir sa présence sur les segments existants.
  • Sur le marché des produits d'entretien domestique, un design et des parfums attrayants avec des formulations respectueuses de l'environnement ont permis aux grandes marques traditionnelles de gagner du terrain.

Dans le domaine du digital, les grands groupes ne cessent de perdre du terrain face à de nouveaux acteurs qui utilisent le digital pour cibler et interagir avec les consommateurs, ouvrant ainsi de nouvelles niches et capturant au passage les opportunités de croissance. Mais certains réagissent : même s'il ne constitue qu'une petite part de leur chiffre d'affaires total, Mondelez, Nestlé et Unilever ont vu le CA lié à leurs activités commerciales en ligne progresser de 30 à 50%.

La nécessité de se réinventer est plus que jamais une évidence pour les géants de la grande consommation. Selon David de Matteis, Partner spécialisé dans les FMCG chez OC&C Strategy Consultants France : » Les marques premium croissent plus vite que le reste du marché. En les associant à des stratégies de commerce en ligne qui s'alignent sur les préférences de nouvelles générations de consommateurs, on voit que les grands groupes peuvent continuer à croître. «



article par la rédaction

contactez la rédaction

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché épicerie

Reportages vidéos épicerie

copyright© 2021 | Site : JCD.web