[ marques ] Maison Fossier capitalise sur le biscuit rose

Créée en 1756, la plus ancienne biscuiterie de France passe à la vitesse supérieure. Pour recruter des consommateurs, elle développe de nouvelles offres qui modernisent son produit phare, le biscuit rose.

publié le Vendredi 26 Janvier 2018

Précédente Suivante

Avec sa couleur rose et sa texture à la fois croquante et moelleuse, le biscuit rose est un produit emblématique de la ville de Reims, consommé principalement dans les moments festifs, en accompagnement d'une coupe de Champagne, mais également de plus en plus utilisé comme aide à la ptisserie. Très prisé dans la région Est, il est aussi largement acheté en région parisienne, dans le Sud-Est, notamment sur la Côte d'Azur, mais aussi à Bordeaux. Avec deux temps forts de consommation pendant l'année : en mai/juin, au moment des communions et des mariages, et pendant les fêtes de fin d'année. Chez Fossier, fabricant historique, le biscuit rose représente 45 % de l'activité, à côté des macarons, biscuits secs, biscuits feuilletés, pains d'épices et autres ptes jaunes types madeleines ou cakes. Une production qui a permis au biscuitier de réaliser, l'an dernier, un chiffre d'affaires de 12 millions d'euros. Comme en 2016.

Lancement d'une gamme rose

Décidée à booster ses ventes, l'entreprise diversifie son offre. » Le profil type du consommateur de biscuit rose est plutôt agé, entre 50 et 60 ans, et appartient à la catégorie des CSP+. Afin d'élargir nos ventes à une cible plus jeune, nous avons commencé à développer des biscuits traditionnels, type sablés, à la poudre de biscuit rose «, explique Charles-Antoine de Fougeroux, le directeur général de Maison Fossier. Lancées au printemps 2017, les 2 nouvelles recettes de sablés (à la framboise et à la fraise), ont enregistré de bons scores. » Les VMH chez Cora sont montés à 8 UVC, alors qu'elles sont plutôt autour de 5 sur cette catégorie «, se réjouit Charles-Antoine de Fougeroux. Fort de ce succès, Maison Fossier continue dans cette voie en 2018, annonçant l'élargissement de sa gamme de sablés avec 2 recettes, aux pépites de chocolat et au caramel beurre salé (packs de 110 g ; PVC : 2,30 euros), et le lancement de Craquants pur beurre, toujours au biscuit rose : au chocolat noir, au chocolat noir et à la framboise, et au chocolat au lait (pack de 170 g ; PVC : entre 2,50 et 2,80 euros selon la référence). » Grce à ces lancements, nous cherchons également à ce que les consommateurs associent plus facilement biscuit rose et Fossier. Ce n'est pas toujours le cas «. Pour 2017, la marque ambitionne de commercialiser quelque 100 000 UVC par référence. » Ce serait un résultat satisfaisant et tout à fait réalisable puisqu'en 8 mois, nous avons commercialisé 150 000 boîtes de sablés à la framboise «, commente Charles-Antoine de Fougeroux.

Maison Fossier en chiffres :

  • 1756 : date de création
  • 12 millions d'euros de chiffre d'affaires
  • une centaine d'employés
  • 60 millions de biscuits produits chaque année
  • répartition des ventes : 40 % en GMS ; 27 % dans les boutiques de la marque ; 15 % en sous traitance ; 10 % dans les réseaux spécialisés (épiceries fines, jardineries…) ; 8 % à l'export


marque de l'article :
  • Fossier


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché épicerie

Reportages vidéos épicerie

copyright© 2021 | Site : JCD.web