[ distribution ] Système U, premier engagé pour la santé des consommateurs

Système U a organisé ce jeudi 26 janvier 2017 une conférence de presse traitant de la suppression de substances controversées pour 6000 produits de la marque. Une démarche engagée depuis 5 ans, et qui permet à  l'enseigne de se proclamer premier initiateur du mouvement contre ces substances qui effraient et inquiètent les consommateurs.

publié le Samedi 18 Fevrier 2017

Précédente Suivante

La conférence s'est tenue à  la Recyclerie, lieu atypique se situant dans le XVIIIème arrondissement de Paris avec la présence de Serge Papin, le PDG de Système U, qui a expliqué comment l'enseigne à  supprimé 90 substances controversées dans ses produits MDD, comme par exemple les produits OGM, l'aspartame dans les yaourts sans sucre ou l'huile de palme dans la pà¢te à  tartiner etc.

Un projet de longue haleine

Cette initiative, a débuté il y a quelques années suite à  une demande de l'enseigne auprès d'experts. Ceux-ci avaient comme mission de découvrir les substances potentiellement dangereuses à  la consommation. Est alors apparue une liste de 90 substances controversées, la marque s'engageait alors à  les retirer dans 6000 de leurs produits. Un engagement certain puisque Système U est à  mi-chemin pour y parvenir. La démarche requiert un travail complexe pour 100 personnes qui sont mobilisées sur ce projet, avec comme objectifs de proposer des produits plus sains tout en conservant la qualité du produit et un prix attractif pour le consommateur. Un challenge qui se complexifie avec la pression des différents lobbys, Serge Papin évoquant notamment ceux de l'Huile de Palme attaquant en justice l'enseigne il y a 5 ans de cela.

Initiative payante

Après avoir été le premier à  enlever le paraben sur ses produits cosmétiques et -comme il le raconte- moqué par Jean-Paul Agon, le patron de L'Oréal à  l'annonce de cette démarche, les efforts semblent enfin payer. Le PDG de Système U déclare également son engagement personnel envers cette lutte pour la santé des consommateurs et se réjouit d'être le précurseur d'un mouvement qui touchera les différentes enseignes de la grande distribution alimentaire.

« Je vois aussi que nous faisons école et je suis très fier puisque le groupe Leclerc a décidé que sa marque allait aussi sur ce chemin [€¦] C'est une grande victoire que Leclerc reconnaisse que Système U avait pris de l'avance» explique-t-il.

Un engagement à  long terme

Les différentes mesures effectuées par l'enseigne vont bien au-delà  de la réglementation en vigueur et souhaitent rassurer le consommateur en proposant une totale transparence sur ses produits. Le basculement des 6000 références MDD semble aujourd'hui être une première étape afin de pouvoir trouver une alternative sur le long terme sur les différents produits dangereux ou considérés dangereux par le consommateur et que la tendance future sera sà»rement de n'avoir que des produits bio comme l'explique Serge Papin « Il serait même possible que tout soit Bio [€¦] On est en train de démontrer que le lait bio coà»te pas plus cher chez U qu'un lait conventionnel de grande marque, donc c'est possible »

Voir La conférence


marque de l'article :
  • système u


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché frais & surgelés

Reportages vidéos Frais & Surgelés

copyright© 2020 | Site : JCD.web