[ marques ] Delpeyrat joue le bio, le sauvage et les origines

Arrivée il y a trois ans sur le marché du saumon fumé, la marque Delpeyrat s’en sort bien. Elle ne cesse d’innover. Quatre nouveaux produits seront lancés en avril : un bio, un sauvage et deux origines.

publié le Jeudi 23 Fevrier 2017

Précédente Suivante

« Malgré des conditions défavorables en 2016, le marché du saumon fumé a bien résisté », se réjouit Dominique Prat, DG Adjoint de Delpeyrat. « Les volumes se sont érodés mais la valeur a augmenté ». Selon le panel IRI, en effet, la valorisation s’élèverait à 1,9 % sur l’ensemble de l’année. Trois ans après son arrivée sur le marché du saumon fumé, la marque Delpeyrat aurait elle-même progressé de 28 % pour atteindre 7 % de parts de marché valeur du total saumon fumé en tranches. « La situation est pourtant critique », explique Dominique Prat. « Le coût de la matière première, qui représente 70 % du coût de production, a progressé de plus de 60 % depuis mai dernier. Or nous n’avons pu passer qu’une partie de ces hausses dans nos négociations 2016 et 2017 avec la grande distribution. Soit 1 à 2 euros maximum sur un prix de 5 € au kilo. »

L’innovation à tout prix

Delpeyrat a toutefois décidé de conserver sa stratégie qui, jusque-là, lui a réussi : « Etre le référent qualité du marché, via une nette supériorité produit et via l’innovation, notamment autour de nouvelles origines ». La marque lance ainsi quatre nouveautés très tendances en avril prochain. « Les consommateurs ont une demande croissante en naturalité », rappelle Dominique Prat. « Nous lançons un saumon fumé bio dont les élevages, nombreux en Norvège et plus rares en Irlande sont contrôlés respectueux de l’environnement et du bien-être animal. » La marque insiste aussi sur le fait que ce saumon bio est 100 % plein filet, qu’il est salé à la main au sel de Guérande et qu’il est fumé naturellement au bois de chêne. Il est disponible en 4 tranches minimum (120 g) à un prix de vente recommandé de 7,49 €.

Les Français aiment aussi, de plus en plus, le saumon fumé sauvage. Delpeyrat lance sa première référence en sauvage, le Saumon argenté du Pacifique Nord-Est. La marque a choisi, pour se démarquer, le Coho. Lequel est pêché à ligne avec la caution Alaska Seafood. Le salage est traditionnel, au sel sec. Le fumage est naturel, au bois de chêne. Les tranches sont 100 % plein filet. Les filets sont parés à la main. Ce saumon sauvage est lui-aussi disponible en 4 tranches minimum (120 g) à un prix de vente recommandé de 7,49 €.

Enfin, les Français restent très sensibles aux origines, pourvu que celles-ci aient une image qualitative ou soit inédite. Delpeyrat lance ainsi deux saumons supérieurs aux origines sélectionnées, Cercle Arctique et Highlands d’Ecosse. Les élevages sont certifiés et contrôlés. La matière première est, dans les deux cas, soigneusement triée. Elle est salée à la main au sel fin de Camargue, fumée naturellement au bois de chêne et garantie jamais congelée. Les filets sont parés à la main et les tranches sans chair brune. Ces saumons supérieurs d’origine sont disponibles en grandes tranches (40 g/42,5 g) et commercialisés au prix de vente recommandé de 8,99 € les 160 g/4 tranches minimum (Highlands Ecosse) et de 8,99 € les 170 g/4 tranches minimum (Cercle Arctique).


marque de l'article :
  • delpeyrat


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants à la marque :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché frais & surgelés

Reportages vidéos Frais & Surgelés

copyright© 2020 | Site : JCD.web