[ marques ] “Le Petit Olivier” et Intermarché au secours de l’arganier.

“Le Petit Olivier” et Intermarché, en lien avec la Fondation Mohammed VI pour la Recherche et la Sauvegarde de l’Arganier, créent une filière argan durable et éco-responsable au cœur de la plus grande arganeraie du Maroc.

publié le Mercredi 30 Aout 2017

Précédente Suivante

Respect des personnes et de l'environnement : tel est le credo porté par Eric Renard et Xavier Padovani, fondateurs et dirigeants de l'entreprise “Le Petit Olivier” créateur de cosmétiques. Cette philosophie se renforce d'année en année. Preuve en est, l’implication commune de la marque vedette de La Phocéenne de Cosmétique et du distributeur Intermarché autour d’un premier projet commun de grande envergure qui en fait des acteurs de la sauvegarde et de la protection de l’arganeraie marocaine comme de ceux qui y travaillent.

Aux côtés de la Fondation Mohammed VI pour la Recherche et la Sauvegarde de l’Arganier, les deux partenaires s’impliquent durablement avec la création d'un réseau électrique photovoltaïque pour un village situé dans la province d’Essaouira (Maroc). Face à la faible électrification des zones rurales, l’énergie solaire s’avère en effet, une solution efficace. Le projet vise la promotion et l'utilisation de cette énergie propre et renouvelable dans ces zones et participe de ce fait, à l'accélération du développement socio-économique.

Ils contribuent aussi à la création d’un bâtiment de dépulpage et de concassage des amandons d’argan, au sein du 1er village solaire d’Afrique, au cœur de la plus importante arganeraie du Maroc. Ainsi, ils créent une filiale éco-responsable et durable où l’huile d’argan est produite par une centaine de femmes. “Le Petit Olivier” s’engage à acheter entièrement la production pour la composition des produits de sa gamme dédiée. Ce village solaire sera inauguré fin octobre.

Depuis le 1er avril et jusqu'au 30 novembre 2017, La Phocéenne de Cosmétique et Intermarché reverse 10 % du chiffre d'affaire hors-taxe réalisé sur la vente des produits de la gamme Argan “Le Petit Olivier” au sein du groupement Intermarché pour le financement du projet auquel ils espèrent contribuer à hauteur de 100 000€.

Aujourd’hui, environ 3 millions de Marocains vivent de l’arganier de manière directe ou indirecte. La surexploitation et l’abattage abusif de ces arbres induisent une déforestation de 600 hectares chaque année. C’est une véritable menace socio-économique et écologique. Ce projet inédit en Afrique permettra de minimiser la consommation du bois et contribuera à la sauvegarde des arganiers et au développement durable de la région en général. En se mobilisant ensemble, les deux entreprises françaises contribuent à la sauvegarde et de la protection de la réserve de biosphère de l’arganeraie marocaine - site de développement durable reconnu par l’UNESCO.


marques de l'article :
  • Intermarché
  • Le petit olivier


article par la rédaction

contactez la rédaction

Restez informé sur les articles correspondants aux marques :

Les commentaires de l'article

laissez le premier commentaire sur cet article
Laissez-nous votre commentaire en remplissant le formulaire ci-dessous :
indiquez votre Nom, Prénom ou Pseudo | 50 caractères maximum
adresse email au format xxxx@xxxxx.xx | 75 caractères maximum
* champs requis

à la une du marché soins & beauté

copyright© 2020 | Site : JCD.web