Notre site Web utilise des cookies pour améliorer et personnaliser votre expérience et pour afficher des publicités (le cas échéant). Notre site Web peut également inclure des cookies de tiers tels que Google Adsense, Google Analytics, Youtube. En utilisant le site Web, vous consentez à l'utilisation de cookies. Nous avons mis à jour notre politique de confidentialité. Veuillez cliquer sur le bouton pour consulter notre politique de confidentialité.

La marque iconique Fauchon reprise par le groupe Galapagos

Propriété de Eucelia Investments SA depuis 2004, la marque iconique de la place parisienne Fauchon, emblème de la gastronomie de luxe à la française à travers le monde, a été vendue au groupe breton Galapagos.

Présidée par Samy Vischel depuis 2018, la marque créée en 1886, compte 85 points de vente dans 15 pays, 2 hôtels 5 étoiles avec prochainement un nouvel hôtel à Riyad, une école de gastronomie à Rouen depuis 2022, et une forte présence dans les gares et les aéroports. « Notre ADN est de sublimer la gastronomie des régions françaises en achetant nos matières premières localement, au plus près. Nous partageons cette valeur avec Galapagos. Nous n’avons jamais été des industriels et la solide expérience de production de qualité, haut de gamme, du groupe Galapagos sera un réel point fort qui viendra renforcer la croissance de la marque Fauchon », a commenté Samy Vischel.

Appartenant à la famille Tacquard, avec Jérome Tacquard comme directeur général, le groupe Galapagos réunit déjà plusieurs marques centenaires labelisées Entreprises du patrimoine vivant, dont Gavottes, Traou Mad, les Biscuits roses de chez Fossier, et d’autres marques comme Moulin du Pivert et Mademoiselle de Margaux.

Suite à ce rachat, Jérome Tacquard prendra les rênes de Fauchon. « Cette acquisition permet à Galapagos de s’ancrer davantage dans l’univers de la haute gastronomie française. Nous réalisons déjà 20% de nos ventes à l’international et l’arrivée de Fauchon dans le groupe familial, avec des synergies fortes, nous permettra de poursuivre ce développement et de continuer à faire rayonner la France et ses produits gourmets », déclare-t-il.

Par Anthony Thiriet

Rédacteur en chef

Articles qui peuvent aussi vous intéresser

×